Bioinformatique Structurale et Modélisation Moléculaire
CRBM-CNRS Montpellier

 MOTIFS PROTEIQUES STRUCTURAUX.
Le nombre croissant de structures protéiques connues nous permet de mieux comprendre la relation entre la séquence et les structures super-secondaires 3D (ou les repliements 3D récurrents). Le test du pouvoir prédictif de ces corrélations structure/fonction est l’objet de nos recherches qui pourraient mener au développement d’un algorithme pour la prédiction de structure protéique.
La connaissance structurale accroît également le pouvoir prédictif de la recherche d’homologies de séquences, du regroupement en familles protéiques et de l’interférence de la séquence en acides aminés sur la fonction biologique. L’incorporation d’informations structurales dans les recherches effectuées dans la banque de séquences constitue une approche efficace pour découvrir de nouvelles relations évolutionnistes et fonctionnelles entre les protéines. Actuellement, l’identification de nouveaux domaines protéiques et des relations qui les relient correspond à l’une des activités de recherche les plus intenses en bioinformatique. Dans ce domaine, nous travaillons en étroite collaboration avec des expérimentalistes. Les protéines impliquées dans la régulation du cycle cellulaire représentent notre premier centre d’intérêt.